8 conseils pour conduire dans le brouillard

Pas encore de commentaires

C’est un phénomène météorologique qui se produit sous la forme de nuages, formé par des particules d’eau, situées à proximité ou à niveau du sol et réduisant la visibilité à moins de 1 kilomètre. Pour cette raison, le brouillard n’est pas un bon compagnon de voyage. Pour cette même raison, cela multiplie les risques d’accidents sur la route, sortir de la route, entrer en collision avec d’autres voitures …

Compte tenu de ces risques et des difficultés que cela implique dans ces conditions, le brouillard  n’empêche pas forcément de conduire si vous savez comment y faire face. Donc, amis pilotes, nous offrons des trucs et astuces que vous devriez considérer si vous vous trouvez sur la route. S’il vous plaît notez les recommandations sur l’utilisation des lumières, la vitesse, le freinage et aussi les conditions à l’intérieur de la voiture …

1. Les feux permettent de bien éclairer la route

Vous devez utiliser les feux de position en cas de brouillard (denses ou non). L’utilisation du feu de brouillard avant est facultatif et est spécialement conçu pour prévenir lorsque les feux réfléchissent contre vous. Dans le cas du feu de brouillard arrière, vous ne pouvez pas toujours l’utiliser, mais il est obligatoire en cas de brouillard dense et parfois il nous permet de voir les autres conducteurs. Si vous éblouissez les autres usagers de la route essayez de les éteindre, parce que vous pouvez avoir une amende si vous le gardez allumé, entre autre.

2. Moins de vitesse, une plus grande distance de sécurité

La recommandation passe par le ralentissement progressif afin de s’adapter aux nouvelles conditions de visibilité sans être brusque car cela peut surprendre le conducteur circulant derrière. La DSCR définit la loi comme :  Visibilité = Vitesse = véhicule avant. Autrement dit, avec une visibilité de 10 mètres on doit circuler à 10 km/h et être séparé de 10 mètres du véhicule de devant.

3. Le pare-brise

Pour éliminer l’humidité qui provoque le brouillard sur le verre les essuie-glaces doivent être utilisés par intermittences. Si la formation de buée à l’intérieur du véhicule se vous dérange, il est conseillé de ventiler la vitre, sinon d’ouvrir la fenêtre très légèrement afin d’y faire entrer de l’air.

4. Toujours à droite

Sur l’autoroute ou voie rapide il faut toujours circuler dans la voie de droite et éviter les dépassements. Si le brouillard est très dense, fiez vous à la ligne continue blanche sur la droite de la route. Ne comptez pas sur le véhicule devant vous, si vous faites une erreur ou êtes distrait vous pourriez avoir un accident.

5. Le frein, très léger

Utilisez le frein de manière douce pour éviter le blocage des roues. Si vous le faites plus tôt que d’habitude et par intermittence, tout véhicule circulant derrière doit être à une grande distance de sécurité afin de maintenir les précautions appropriées.

6. Moins de bruit plus de concentration

Dans de telles circonstances l’un des conseils de conduite est de rouler dans le silence, sans musique ou radio, quand la visibilité est réduite vous pouvez toujours entendre, cela sert pour avertir de la présence d’un véhicule. Aux intersections, par exemple, baissez les fenêtres et essayez de tendre l’oreille.

7. Arrêt pour la sécurité

Dans une situation de visibilité nulle, trouvez un endroit sûr pour vous arrêter jusqu’à ce que le brouillard disparaisse. Si vous avez un problème et que vous ne pouvez pas trouver d’endroit protégé pour vous arrêter, mettez vous au plus près du côté droit et allumez les feux de détresse afin d’avertir les autres conducteurs de votre présence.

Si vous avez besoin de quitter le véhicule, gardez les clignotants d’urgence activés, passez un appel téléphonique d’urgence et s’il vous plaît, pensez au gilet réfléchissant.

8. Dans le calme sans précipitation

Une des grandes clés: le calme. Lorsque les conditions de visibilité sont mauvaises pour tous les pilotes, vous devez donc conduire lentement et rester calme. Si votre conduite est lente dû à la fatigue, ne pas hésiter: sortir de la voie dès la première aire de repos.

9. L’appli des bons conducteurs

:DriveSmart est votre copilote parfait, parce que vous ne serez pas distrait pendant la conduite et il vous aide également à être plus attentif et continuer à mieux rouler chaque jour.

Rechercher dans notre blog