Les femmes au volant, 5 conflits qui reviennent souvent

Pas encore de commentaires

Salut tout le monde! Chez :DriveSmart nous nous préoccupons de votre situation sentimentale, nous ne voulons que votre bonheur, comme nous sommes des experts en ce qui concerne ce qui blesse les femmes et que vous faites tout de même dans la voiture, nous vous donnons 5 conseils pour ne jamais reproduire ou faire ces erreurs. Attachez vos ceinture nous commençons!

Servir de copilote à une femme autoritaire

« Méfie-toi de la voiture de gauche . » « Tu ne vas donc jamais réussir à te garer ? » « Zzzzzz, demain nous y serons toujours. » « Si j’avais su, j’aurais pris le bus. »

Non, ce n’est pas une bonne idée. N’y pensez même pas, il ne faut pas prononcer cette phrase devant la conductrice … à moins de vouloir être éjecté de la voiture et de vouloir être contraint de télécharger une application pour se trouver une nouvelle petite amie, où 90% des utilisateurs sont des hommes dans le même cas que vous. C’est la vie…

Lui désinstaller :DRIVESMART

Les femmes sont très compétitives: elles veulent être les meilleures, devenir de vraies pro de la conduite positive, ça leur semble complètement fou que vous puissiez leur retirer cette appli à la mode qui font d’elles des pros du volant comme vous en rêvez. Ne la dérangez pas au volant. Je dis ça comme ça après tout… Pour prendre soin de votre femme.

Lui changer de station de radio de manière compulsive

 Nous pouvons comprendre que ce n’est pas une partie de plaisir que votre copine écoute du  Jennifer Lopez, Enrique Iglesias et Marc Anthony, lorsque vous revenez de vacances et que vous avez besoin d’être tranquille, mais là n’est pas la question. Vous êtes dans la voiture qu’elle conduit et, sauf si vous voulez rentrer à la maison en bus, ne touchez pas la radio. Ne la regardez pas non plus! Au cas où.

« Là, tu prends le bus »

Lorsqu’elle vous demande si la voiture va entrer ou non dans cette place, ce n’est pas pour lancer une phrase inutile au volant, mais avoir votre approbation et votre soutien. « Je pense que oui, essaye, tu te gares bien ». Même si c’est un mensonge, ces réponses donnent beaucoup d’encouragements. Et c’est le plus important pour avoir confiance en soi. La sincérité est surfaite.

Oui, nous le savons. Toutes ces recommandations sont évidentes, il suffit d’un peu de bon sens, oui. Mais encore aujourd’hui… combien de situations similaires y a-t-il? Soyez un copilote intelligent!