De la pluie? attention à l’aquaplaning!

Pas encore de commentaires

Il pleut. Et la plupart des conducteurs :DriveSmart n’aiment pas vraiment ça. C’est vrai: personne n’aime devoir prendre son parapluie et avoir les pieds mouillés dans la rue et dans la voiture c’est pénible d’avoir les essuie-glaces à fond sur la route, l’aquaplaning est redouté…

Qu’est-ce-que l’aquaplaning ?

Le dangereux phénomène d’aquaplaning est la perte progressive de contact entre le pneu et la surface routière provoqué par l’entrée d’une mince couche d’eau, d’un demi-millimètre plus épais que les pneus.

Avec l’augmentation de la vitesse du véhicule, le pneu avant ne peut pas laisser l’eau soit sortir de ses rainures ni même l’éjecter en tirant la roue, de sorte que la pression sur sa base commence à augmenter. Ainsi, l’eau est introduite entre le pneu et la route, en soulevant légèrement la roue.

Les trois phases de l’aquaplaning

1.       La pression de l’eau augmente avec la vitesse.

2.       De l’eau est expulsée vers l’extérieur et une partie stagne dans les rainures du pneu.

3.       Enfin, lorsque la valeur de la pression sur la nappe d’eau déplacée n’est pas supérieure à la valeur du poids sur la roue, le pneu ne tient plus sur la route.

De dangereuses conséquences

L’une des principales préoccupations des fabricants de pneumatiques est d’éviter au maximum l’aquaplaning car les conséquences causées par la perte d’adhérence sont dangereuses, ce qui la sécurité en péril:

·         Distance de freinage accrue.

·         La perte de direction du véhicule.

Domment le reconnaître

·         En ligne droite: lever le pied de l’accélérateur et ne faites pas des mouvements brusques au volant, en maintenant le même chemin.

·         Dans la courbe: ne vous précipitez pas et ne tournez pas brusquement, en maintenant le volant de manière stable

·         Normalement, l’aquaplaning sur les routes dure entre 1 et 3 secondes.

Comment anticiper l’aquaplaning?

Ne pas tourner le volant brusquement. Tenez-le fermement avec les deux mains et essayez de ne pas tourner. Dans le cas où vous avez besoin de rediriger la direction faites-le doucement.

Appuyer sur la pédale de l’embrayage. Sauf si vous roulez très vite, ce phénomène ne touche que les roues avant, balayant l’eau à l’arrière. Lorsque vous quittez la piscine qui est à l’origine de l’aquaplaning, les roues recommencent à « saisir » l’asphalte, et elles le feront avec la traction du moteur. Si vous appuyez sur l’embrayage, cela donne aux roues de la puissance du moteur pour permettre une circulation plus fluide.

Ne pas se presser. L’aquaplaning est plus ostentatoire quand la circulation est plus rapide. Plus c’est rapide plus il faut du temps pour évacuer l’eau, donc s’il pleut ou la route est humide cela ne fonctionne pas. En outre, lorsque vous êtes victime d’aquaplaning vous devez soulever l’accélérateur doucement pour entraîner les roues à tourner plus lentement et commencer à reprendre contact avec l’asphalte.

Quelques conseils supplémentaires ?

·         Assurez-vous que vous roulez avec des pneus assez épais et avec des rainures profondes. Vous gagnerez en sécurité à coup sûr!

·         Gardez une longueur d’avance! En voyant que vous approchez d’une grande flaque d’eau vous pouvez réduire la vitesse le plus possible sans compromettre la stabilité de la voiture, et enclenchez les essuie-glaces.

Rechercher dans notre blog