Dangereux au volant: les conducteurs ivres? non, deshydratés

Pas encore de commentaires

Si deux litres d’eau par jour sont ordinaires pour vous, si, quand vous vous réveillez vous buvez un verre d’eau très conséquent … Quand vient l’été vous n’avez pas besoin de moi pour le savoir, parce que cela tombe quand vous sortez et vous le faites par vous-même, mais avec cette étude menée à l’Université de Lougborough et publiée dans la revue Physiology and Behavior, nous avons les preuves concrètes de pourquoi nous faisons bien de boire quand nous sommes derrière le volant.

Comment l’étude a-t-elle été réalisée ?

Pour mener à bien cette expérience quelques volontaires ont subi un test de conduite (dans un simulateur, ne vous inquiétez pas),  conçu afin d’évaluer l’importance de l’hydratation, également sur la route. Ainsi, au cours de la première journée, les conducteurs ont bu 25ml d’eau toutes les heures, tandis que le deuxième jour, la quantité était de 200ml.

Dans la collecte des données, ont été enregistrées des erreurs dans l’intensification de la ligne continue, comme des sprints ou des freinages inutiles, entre autres … Les conclusions de l’expérience sont claires: ceux qui ont ingurgités moins d’eau avec un léger niveau de déshydratation ont accumulé plus du double d’incidents que ceux qui ont consommé plus d’eau (47 contre 101 incidents).

Les effets de la deshydratation sont-ils similaires à ceux de l’alcool ?

Les chiffres nous amènent à un autre fait très déconcertant: les conducteurs avec une légère déshydratation conduisent comme s’ils présentaient un taux d’alcool dans le sang de 0,08%! Le directeur de l’étude explique: «Il ne fait aucun doute que la drogue ou l’alcool augmente le risque d’accidents, mais notre recherche met en évidence les dangers auxquels nous ne prêtons pas attention afin de suggérer et encourager les conducteurs à conduire correctement hydraté « .

Ce qui veut dire que quelqu’un déshydraté peut être aussi dangereux sur la route que celui qui a bu et se trouve derrière le volant. L’étude montre également comment la déshydratation provoque également  des changements d’humeur, des difficultés à se concentrer et à rester alerte.

L’hydratation au volant: la clé

Cher conducteur: la recommandation passe par boire de l’eau quand vous allez conduire mais également la consommation de boissons sucrées. Une excellente recommandation passe par des boissons qui contiennent de la caféine, le mélange de caféine et du glucose apporte jusqu’à 26% d’aide sur la capacité à réagir et le maintien de l’attention autour de nous.

Chez DriveSmart nous aimons savoir scientifiquement quoi et pourquoi nous devons prendre une décision ou une autre, mais c’est aussi le sentiment qui nous aide dans ces circonstances, de sorte que vous savez être un pilote intelligent en buvant de l’eau à plusieurs reprises chaque heure surtout si vous êtes derrière le volant. Et, tant que nous y sommes, souvenez-vous de télécharger notre application :DriveSmart pour Android et iOS, qui est aussi un facteur clé, habitude très intelligente.

 

Rechercher dans notre blog